Retour à la liste

Actualités

Excellente année 2012 pour SPIE Belgium

Short Descrption: 
SPIE Belgium enregistre chaque année de meilleurs résultats, en dépit de la persistance de la crise économique

Activité de 177,2 millions d'euros en 2012, en hausse de plus de 13%

Bruxelles, le 7 mai 2013 - SPIE Belgium publie aujourd'hui ses résultats annuels. En dépit de la persistance de la crise, qui touche aussi le secteur industriel, l'entreprise a connu une excellente année 2012. Tous les paramètres financiers présentent une amélioration significative par rapport à 2011. L'activité et l'EBIT (résultat d'exploitation) ont tous deux connu une augmentation de plus de 13 %. La marge d'exploitation s'élève à 4%.

La décision nécessaire de procéder à une réorganisation interne drastique a été prise durant l'exercice difficile 2009, alors que la crise économique mondiale se faisait le plus durement ressentir au sein de SPIE Belgium.

" Nous avons résolument choisi d'adapter nos activités à la réalité économique. Cette dernière ne nous permettait plus de nous en tenir à des projets d'envergure, souvent porteurs de risques. SPIE Belgium a donc choisi de développer des activités de services nettement moins exposées aux risques. Ce changement de cap stratégique constitue la base des bons résultats des années qui ont suivi, en dépit des effets persistants de la crise dans tout le secteur industriel ", explique Johan Dekempe, CEO de SPIE Belgium.

Evolution des résultats de SPIE Belgium

en millions d'euros
2009
2010
2011
2012

Activité
147,9 (n/a)
126 (-14,8%)
155,8 (+23,6%)
177,2 (+13,7%)

EBIT
3,2 (n/a)
5,3 (+82,3%)
6,2 (+16,9%)
7,1 (+13,6%)

Marge d'exploitation
2,2%
4,2%
4,0%
4,0%

Les conséquences de la crise étaient encore manifestes en 2010, mais à partir de 2011 SPIE Belgium a renoué avec la croissance.

En ligne ascendante

L'amélioration du résultat en 2011 s'explique essentiellement par la croissance organique due à la reprise économique et par l'acquisition de Chauffage Declercq. La division " Infrastructure " a également enregistré des résultats positifs suite à la réorientation stratégique.

L'exercice 2012 de SPIE Belgium a confirmé cette progression. Les conséquences positives de l'acquisition de Chauffage Declercq se sont prolongées tout au long de l'année. La croissance organique de l'entreprise et la poursuite de l'amélioration du résultat d'exploitation des divisions " Infrastructure " et " Services " ont contribué de manière significative aux bons résultats de l'entreprise.

Depuis le début de l'année 2010, les activités de services de SPIE Belgium sont en croissance constante. Avec un marché toujours plus demandeur d'offres dans ce secteur, SPIE Belgium a décidé de regrouper ces activités dans une nouvelle division au sein de l'entreprise. Les résultats de la division " Services " sont excellents, avec une croissance de près de 25 % sur la période 2010-2012.

Optimisme prudent

" Nous sommes naturellement très fiers de nos résultats. Nous constatons que les problèmes subsistent dans notre secteur et, par extension, dans toute l'économie belge. Il est donc particulièrement encourageant que notre entreprise, forte de 1 200 salariés, puisse malgré tout aligner des résultats positifs. Ces chiffres encouragent nos collaborateurs à poursuivre dans le même sens " déclare Johan Dekempe, qui refuse cependant tout triomphalisme excessif : " Nous optons pour une stratégie de croissance prudente. Nous visons plutôt une bonne rentabilité que la croissance pour la croissance. J'entends donc d'emblée tempérer le pronostic pour 2013, en dépit des effets positifs qu'aura l'acquisition, réalisée en octobre 2012, du Groupe VANO".

Haut de page