Génie Climatique

SPIE contribue à moderniser les immeubles résidentiels, responsables de plus de 40 % de la consommation énergétique et des émissions de CO2. Ses expertises englobent l’ensemble des métiers du génie climatique et énergétique.

Génie mécanique, électrique et climatique chez SPIE

Expert en génie climatique et énergétique, SPIE réalise l’aménagement de bâtiments tertiaires et résidentiels. Son intervention va de la réhabilitation de bâtiments anciens jusqu’à l’aménagement d’édifices HQE® (Haute Qualité environnementale) : installations électriques, sanitaires et mécaniques, gestion de l’énergie, contrôle d’accès, détection automatique d’incendie…

Que ce soit pour des lycées, administrations, hôpitaux, logements sociaux, musées, centres sportifs, centres commerciaux… Tous les équipements sont concernés par sa volonté d’optimiser la performance globale de l’immobilier. SPIE déploie donc des solutions innovantes répondant aux exigences de chaque activité tertiaire.

Qu’est-ce que le génie climatique exactement ?

En fait, le génie climatique rassemble un ensemble de compétences liées à une branche spécifique de la physique qui s’occupe du chauffage, de la plomberie, de la ventilation, de la climatisation, de la régulation. Si l’étude du génie climatique se fait dans le domaine de la physique, en pratique, il s’applique dans le domaine industriel et dans le BTP (bâtiment et travaux publics).

Ce terme est apparu dans le vocabulaire spécifique grâce à un certain Roger Cadiergues en 1962. Cet homme, ancien directeur du Comité Scientifique et Technique des Industries Climatiques (COSTIC) et conseiller scientifique de l’AICVF est un ancien élève de l’École polytechnique qui a beaucoup écrit sur le sujet.

Dans les faits, un ingénieur en génie climatique a pour mission l’analyse, l’étude, la conception, la fabrication, l’exploitation, la gestion et la maintenance de systèmes qui gèrent « l’ambiance intérieure » en général. Premièrement, cela concerne le traitement de l’air, la régulation de la température de celui-ci, ainsi que sa teneur en eau (humidité). Ensuite, l’ingénieur en génie climatique s’occupe également de l’analyse de la ventilation naturelle, de l’influence des vents et des conditions extérieures sur le confort intérieur et de l’irrigation de l’air intérieur.

On peut résumer les domaines d’intervention et connaissances des ingénieurs en génie climatique en six points : l’hydraulique, le chauffage, la climatisation, le froid, l’aéraulique et la régulation.



Contactez-nous
 

Quelques exemples de réalisations :

  1. Carrefour Léonard
  2. Terminal de Citernes d’Anvers
  3. Tunnel de Cointe à Liège
  4. Prison de Leuze

 

$title

Haut de page